jeudi 31 août 2017

Bilan #2 - Août 2017


Bonjour à tous ! Nous nous retrouvons pour faire le bilan de ce mois d'Août (j'avais beaucoup aimé rédiger celui de Juillet, donc je continue).


Mes lectures...


Ce mois-ci j'aurai réussi à lire 4 livres et à en avoir un en cours. Cela fait donc encore un par semaine. Comme c'était un de mes objectifs pour ce mois-ci, et comme je suis toujours pas mal chargée dans ma vie personnelle, qui a beaucoup de mouvement, je suis vraiment contente ! Je vais vous montrer tout ça ! 


   


1) Lux, tome 3, Opale de Jennifer L. Armentrout : je suis toujours aussi folle de cette saga et je devrais vraiment lire la suite ! 
2) L'Élue de Léa Havard : j'ai aimé le concept de lecture interactive, mais j'étais quand même un peu déçue.
3) La sirène de Kiera Cass : original par la conception des sirènes, mais pas assez crédible pour moi.
4) Le Seigneur des Anneaux, tome 1, La communauté de l'anneau de J. R. R. Tolkien : enfin la découverte de ce pilier de la fantasy qui aura inspiré tant de jeux de rôles et fait partir des personnes si loin.
5) Tous nos jours parfaits de Jennifer Neven : ma lecture en cours.

Comme pour le précédent bilan, je vous mets les liens vers les articles. Vous aurez juste à cliquer sur la couverture du livre qui vous intéresse.

Mes séries...


J'ai réussi à me mettre à jour sur Shadowhunters, mais je n'ai pas eu le temps de continuer Teen Wolf... Il y a tellement de séries aussi ! 


Je ne compte pas commencer de nouvelles séries temps que je n'ai pas fini, ou mises à jour, celles que je regardent déjà.

Découvertes et nouveautés...


Je ne me suis baladée que sur les blogs que je connaissais et fréquentais déjà le mois dernier. Si jamais vous passez par là, je lis beaucoup de lectures de l'imaginaire alors si vous avez un blog qui en parle n'hésitez pas à le laisser en commentaire (c'est votre moment pub, alors profitez !).

Comme vous le savez sans doute déjà, le DVD du film de la Belle et la Bête (mon Disney favori) est sorti. Mon homme en a profité pour m'offrir le coffret, et trois Funko pop ont fait leur apparition dans ma bibliothèque. Deux Belle et une Bête (qui ne sera pas sur la photo, car je l'ai eu il y a à peine deux jours). Cette photo, de mon compte Instagram, a même été likée par Alexis Loizon !!!!!!! Je ne vous dis pas comme j'étais contente de ce simple petit like ! 



J'ai assisté à un mariage aussi. Un week-end magnifique qui nous a donné plein de projets, et une avancée pour une nouvelle vie, à mon homme et moi. Sachant que je suis dans une période difficile, je voudrai le remercier de me redonner des ailes et me réapprendre à voler doucement (je sais que tu lis mes articles parfois, alors JE T'AIME ). 

Bien sûr, merci à vous aussi, qui prenez le temps de lire ou de passer ici de temps en temps ! Je vous laisse sur cette touche de douceur et vous dis au prochain article.

lundi 28 août 2017

Le Seigneur des anneaux, tome 1, La communauté de l'anneau - J. R. R. Tolkien

Auteur : J. R. R. Tolkien
Série : Le Seigneur des anneaux
Tome : 1
Éditions : Folio junior
Parution : 2007
Pages : 718
Genre : Fantasy

"Dans les vertes prairies de la Comté, les Hobbits, ou Semi-hommes, vivaient en paix... Jusqu'au jour fatal où l'un d'entre eux, au cours de ses voyages, entra en possession de l'Anneau Unique aux immenses pouvoirs. Pour le reconquérir, Sauron, le seigneur ténébreux, va déchaîner toutes les forces du Mal... Frodon, le Porteur de l'Anneau, Gandalf, le magicien, et leurs intrépides compagnons réussiront-t-ils à écarter la menace qui pèse sur la Terre du Milieu ?"


"Un Anneau pour les gouverner tous, un Anneau pour les trouver, un Anneau pour les amener tous, et dans les ténèbres les lier."


J'ai lu, en livre audio, Bilbo le Hobbit il y a quelques temps. J'avais entendu parler de la différence entre l'oeuvre de base et les films, dont je me suis rendue compte lors de ma lecture. Je voulais savoir s'il en était de même pour cette trilogie. Adorant cet univers que je ne connaissais qu'en film, je voulais savoir ce qu'il en était du livre.

Me voilà embarquée pour une grande et périlleuse aventure extrêmement importante aux côté de Frodon, jeune Hobbit. Il se voit confier l'Anneau ultime de Sauron, Seigneur des ténèbres, qui n'a pour but que de gouverner tout ce qui peut exister au sein de la Terre du Milieu. Mais dans cette lourde tâche, souvent un fardeau pour ce semi-homme, Frodon ne sera pas seul. Il aura à ses côtés, trois autres Hobbits, un elfe sylvain de la forêt noire, un nain, un grand magicien et des hommes. Chacun ayant pour but de protéger et guider le porteur de l'Anneau dans sa quête pour le détruire. Bien sûr, le Seigneur des Ténèbres n'a pas l'intention de leur faciliter la tâche.

Les personnages sont nombreux, et pas forcément tous vraiment décris en profondeur. Je ne suis pas emballée par le personnage de Frodon. Il me laisse clairement de marbre. Pour les Hobbits, Sam me paraît le plus touchant. Il ne comprend pas encore le rôle qu'il a à jouer dans cette épopée, mais ça ne l'empêche pas d'avoir du cœur et de réagir avec ses émotions. Aragorn est un personnage qui a tellement de choses cachées dans son passé, un personnage torturé qui a dû voir ou vivre de terribles choses que l'on veut découvrir. Il a un fort caractère et agit avec noblesse et réflexion, on ne peut que développer de l'attachement pour ce personnage. Là où je suis restée sur ma faim, c'est sur mon cher Legolas, que j'adore énormément dans les films, mais qui me paraît bien plus encré dans son peuple (même si j'adore réellement les elfes, leurs coutumes et tout ça) et à l'écart dans ce roman. J'espère qu'il aura une place plus importante dans les tomes suivant ! J'aime cependant que malgré la différence de leurs peuples et des querelles qu'ils peuvent entretenir, je puisse ressentir cette notion d'équipe, presque de famille par moment, entre ces personnages.

L'univers est extrêmement bien construit, avec des descriptions qui peuvent parfois être très longues et perdre un peu le lecteur (la signature de Tolkien), mais qui donne cette image, presque comme dans un film, dans votre tête. Je reconnais cependant que pour ce tome, le temps que tout se mette vraiment en place, il ne faut pas être pressé. Il faut dire qu'il y en a des heures de lectures, n'est-ce-pas ? J'ai aimé, ayant vu les films, découvrir des scènes que je ne connaissais pas, et avoir cette sensation de petits moments de réactions spontanées.

Là ou je trouvais Bilbo le Hobbit plutôt accessible, je me suis rendue compte que pour ce roman, j'avais l'impression d'une écriture plus complexe, plus nuancée, avec des enjeux politiques, de morale, mais également la notion d'amitié ou encore de loyauté. Il n'y a pas vraiment de bien ou de mal, mais parfois un entre-deux, des tentations, des combats contre nous-mêmes, face à cet anneau plein de promesses de pouvoir. Je pense qu'il y a encore plus à découvrir pour quelqu'un qui a l'habitude de ce genre de roman. Mais si les aventures ne vous font pas peur, si les grottes aux attaques de gobelins ou si les paysages verdoyants vous tentent, alors foncez ! 

Pour résumer, j'ai aimé les décors décris avec autant de précision, même si ça peut parfois paraître long. J'ai aimé l'univers et la sensation d'aventure et d'entraide, mêlées de méfiance, au sein de ce petit groupe. J'ai aimé avoir des scènes qui n'existent pas dans le film et avoir cette petite sensation de découverte. Je lirai la suite.


Un univers magnifique ! 

lundi 21 août 2017

La sirène - Kiera Cass

Auteure : Kiera Cass
Éditions : Robert Laffont
Collection : Collection R
Parution : Septembre 2016
Pages : 342
Genre : Fantastique

« Une fille au lourd secret
Le garçon de ses rêves
Un océan les sépare

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l'entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ? »


"Je dévisage ce garçon qui sait me calmer en quelques mots et qui ignore à quel point il est extraordinaire. C'est toi mon refuge, me dis-je."


J'avais ce livre depuis un moment maintenant dans ma PAL. Je ne trouvais pas l'occasion de le sortir et je ne savais pas s'il allait me plaire. J'ai vu des avis plutôt mitigés dessus. Puis, je le croise sur les blogs, je me dis que c'est des sirènes, qu'il y aura l'océan, nous sommes en été... Bref, tout est fait pour que je le sorte enfin et que je commence cette nouvelle lecture. En plus, il s'agit d'un one shot, donc je ne risque rien.

Je m'embarque dans la vie de Kahlen, une jeune fille de 19 ans, qui est sur une croisière avec sa famille. Une mélodie se fait entendre et le bateau coule. Kahlen se retrouve sauvée par l'Océan et ses nouvelles sœurs contre 100 années de sa vie. Un siècle durant lequel sa voix va devenir une arme au service de sa nouvelle mère, une voix qui cause la mort. Kahlen est devenue une sirène. Un jour, elle rencontre Akinli, et le courant passe directement. Elle se voit différente et plus vivante avec lui. Seulement le problème est que malgré ses rêves et ses sentiments, une histoire d'amour pourrait causer un danger non seulement pour elle, mais pour tous ceux qui l'entourent. Ne pouvant pas se résoudre à garder ses distances, quels dangers et quels sacrifices est-elle prête à faire ?

Le mythe des sirène est quelque chose qui m'intéresse beaucoup, bien que ça ne soit pas ma créature favorite. Les images que je peux en avoir sont celles de La petite sirène, celle du conte de base et une autre avec des créatures plus dangereuses et fourbes, ne voulant que la mort. Je vous avouerez donc déjà, que les robes en cristaux de sel, et non les queues de poissons, m'ont un peu déstabilisée, bien que ça puisse être une marque d'originalité. Je n'arrive toujours pas à imaginer comment nager avec tout ce tissu, et ce n'est pas non plus vraiment expliquer. Cependant, utiliser leurs voix en guise d'armes de mort, destructrices est quelque chose que j'ai trouvé très représentatif. Du coup, imaginer comment elles pourraient parler en public était bien trouvé.

Qui parle de sirènes, parle forcément d'Océan. Celui-ci est présenté parfois en tant que mère, de bourreau ou bien de maître. Plein d'amour, dans toute sa subtilité et aussi ses excès. L'amour peut être ici égoïste, afin de ne peut pas rester seul, ou difficile, comme une mère dont l'enfant doit partir et qui a peur d'être oubliée. On passe notre temps à aimer ou haïr, parfois même ne pas comprendre cet Océan qui est un personnage à part entière.

Je ne pourrais pas passer à côté de l'intrigue principale qui est l'histoire d'amour entre Kahlen et Akinli. C'était touchant, profond, ça fait l'effet d'un rêve agréable, mais trop rapide à mon goût. Bien sûr voir Kahlen, qui ne rêve que du grand amour, le trouver et le ressentir pleinement était vraiment sympa, mais en tout et pour tout, ces personnages ne sont ensembles que rarement...
Dans ce roman, on croise surtout tous les états d'âmes de Kahlen, et pour ma part, parfois, j'ai ressenti ça comme une sorte de longueur.
L'amour, dans ce livre était aussi celui de la famille. L'amour que se porte se groupe de sirènes était touchant et fort. Il y a également la relation entre Kahlen et l'Océan qui est très présente et je l'ai vraiment vu comme une mère face à une fille qui grandit et se forge sa propre personnalité et sa propre vie, ce qui peut être dur à accepter pour une mère.

Malgré tous ces efforts, j'ai cependant trouvé les personnages un peu lointains. Je n'ai pas vraiment réussi à vraiment m'accrocher à l'un d'entre eux en particulier. Sachant la facilité avec laquelle Kahlen a choisi d'être sirène, ne pas voir de remords ou de tristesse face à ça (durant les derniers instants de sa vie humaine), ça ne m'a pas aidé. Certains détails m'ont aussi un peu chiffonnée, comme les revenus des sirènes dont on ne sait pas l'origine. J'ai aussi relevé qu'à un moment Akinli dit être fils unique et seulement deux pages plus loin, Kahlen qui dit qu'elle ne sait pas s'il a des frères et sœurs... J'aurai aimé plus d'explications et moins d'états d'âmes parfois répétitifs.

Pour résumer, c'était une lecture pour laquelle je suis un peu sortie de mes habitudes, avec une conception de la sirène innovante par la forme, qui peut dérouter, mais réaliste par les faits. Je suis un peu restée avec un manque d'explications et d'attachement. Ce roman convient tout à fait pour une lecture d'été, sans prise de tête et pas excessivement longue. C'était une bonne lecture.


Comme un rêve estival ! 

lundi 14 août 2017

L'élue - Léa Havard

Auteure : Léa Havard
Éditions : AdrénaLivre
Pages : 200
Genre : Fantastique

Disponible gratuitement sur Androïd et IOS (si les pubs ne vous gênent pas)

"Salut, moi c'est Lizzie Aubry, 24 ans, étudiante en médecine, des amis en or et un petit ami parfait ! Mon avenir est tout tracé et ma vie est parfaitement rythmée entre les cours, les sorties et les soirées, enfin... jusqu'à la dernière...
... Coup sur la tête... trou noir... kidnappée... pouvoirs surnaturels... recherchée par la police... Je ne comprends plus, tout a basculé, mon monde s'écroule... mes certitudes aussi. Je dois trouver la vérité... qui me ment, qui tire les ficelles ? 
Non, c'est pas possible... pas toi, pourquoi tu m'as fait ça ?" 


"Ne perdez pas vos couleurs. Sans elles la vie ne vaut pas la peine d'être vécue."



Je me promenais sur le blog de Little Girly, quand j'ai vu son article sur une lecture interactive qui m'a interpellée (je le mets ici, c'est gratuit). En voulant télécharger la lecture qu'elle nous présentait, j'en ai eu une autre en recommandation. C'est donc de cette recommandation dont je vais parler ici.

Une histoire interactive, si vous ne voyez pas trop de quoi je veux parler, est une histoire dans laquelle nous aurons, en temps que lecteurs, des possibilités de choix à certains moments. Suivant ces choix, l'histoire peut se modifier.

Je suis donc Lizzie, une étudiante en médecine de 24 ans, vivant en colocation avec deux amies. Lors d'une soirée, Lizzie se fait kidnapper et à partir de là, toute sa vie va changer. On va découvrir qu'il y a des personnes qui ont des pouvoirs, mais nous ne savons pas pourquoi, ni ce qu'il s'est passé. Qui sont les vrais méchants et où est la vérité ?

Je ne sais pas trop par où commencer car ça a été une lecture très mitigée. Faisons ça par points, tout simplement.
Pour moi, un des premiers points négatifs est le manque d'attachement aux personnages que l'on n'a pas le temps de vraiment découvrir. Même si j'ai pu agir sur la vie de Lizzie, je n'en sais pas spécialement beaucoup sur elle. J'ai eu la possibilité de découvrir l'histoire de tel ou tel personnage, mais j'ai dû, pour cela, changer mes choix et refaire le scénario. Du coup, pour les émotions, c'était pas gagné...
Ensuite, il y a la vitesse de déroulement de l'intrigue, très rapide. C'est très simplifié, on ne se prend pas vraiment la tête avec l'ambiance et les détails. Parfois, je m'attendais à plus d'explications, que ça soit moins tiré par les cheveux, plus crédible, notamment sur les pouvoirs, qui sont survolés et l'explication reste floue, au final... Ils sont trop rapides à contrôler à mon goût aussi...
Si vous cherchez une histoire, pas trop détaillée, juste histoire de vous faire passer le temps, alors ne vous focalisez pas sur ces points qui ne vous gêneront peut-être pas.

Mais, ma lecture n'a pas été que négative. J'ai aimé découvrir que je pouvais agir sur une histoire, la voir se modifier d'un scénario à un autre (j'ai recommencé pas mal de fois, pour voir ce qu'il y avait de différent). J'ai aimé l'idée d'avoir ce genre de lecture disponible. Bien que l'histoire soit survolée, j'ai quand même passé un bon moment à voir si tel ou tel choix allait changer les actions. Le fait que ça reste quelque chose de court, que je peux avoir dans la poche est un plus pour moi. Il y avait la présence d'un mode "jour" et d'un mode "nuit" afin de préserver un peu les yeux. J'ai aimé l'idée exploitée dans ce livre, je trouve qu'elle était intéressante et la présence de mythologie était un point intriguant.

Pour résumer, j'ai aimé découvrir ce genre en lecture interactive, pouvoir agir sur l'histoire et tout ça, en l'ayant à portée de main et sans devoir y passer des heures. Cependant, je n'ai pas accroché aux personnages et l'intrigue était rapide et pas assez développée, voir floue. Je retenterai l'expérience sur un autre livre, pour voir si ça venait juste de cette lecture, ou si ça venait de moi, tout simplement.


Un bon passe-temps ! 

lundi 7 août 2017

Lux, tome 3, Opale - Jennifer L. Armentrout

Auteure : Jennifer L. Armentrout
Série : Lux
Tome : 3
Éditions : J'ai lu
Parution : 21 Septembre 2016
Pages : 441
Genre : Fantastique, Young-Adult
ISBN13 : 9782290070444

ATTENTION ! IL PEUT Y AVOIR DES SPOILERS DANS CET ARTICLE. IL S'AGIT D'UN TROISIÈME TOME.

« Si elle a été sauvée in extremis par les pouvoirs de Daemon, Katy n'est désormais plus tout à fait la même. Et il lui faudra du temps pour apprivoiser sa nouvelle nature. Néanmoins, la communauté des Luxens a des problèmes plus urgents à régler dans l'immédiat : un deuil qui fait dissension, le retour inattendu de Dawson, et la recherche d'un plan visant à tromper la surveillance de la Défense.
Par ailleurs, une menace bien pire que la présence des Arums semble peser sur eux : « le Dédale ». Si cette organisation découvre ce dont Daemon et Katy sont capables, ils sont perdus... »

"Je n'étais pas une petite chose fragile. Et je n'avais plus rien à voir avec la Katy que Daemon avait rencontrée."



Avec la fin du second tome, il était juste impossible que je ne me lance pas directement dans cette suite ! Heureusement que je l'avais sous la main d'ailleurs ! Je ne remercierai jamais assez Instagram pour cette découverte.

Me voilà de retour dans la vie de Katy et Daemon, pour la suite de leurs aventures, seulement une semaine ou deux après la fin du second tome. Cette fois-ci, il y a Dawson, le frère jumeau de Daemon, qui est de retour. Le problème, c'est qu'il n'est plus le même, incomplet et renfermé. Il y a aussi toute cette histoire avec le Dédale, entourée de mystères et de questions. Bien sûr, le deuil rend les relations compliquées, voir explosives au sein de notre petit groupe, et il faudra sûrement trouver un moyen plus fort pour faire équipe et affronter tout ce qui arrive.
Le personnage de Katy continue d'évoluer. Elle n'est pas seulement la petite timide, un peu fragile. C'est qu'elle grifferait, par moment, Kitten ! J'ai aimé cet aspect de sa personnalité, voir que les événements jouent un rôle sur son caractère, qu'elle n'est pas de ses personnages qui vivent des trucs dingues et passent tout de suite à autre chose.
Daemon est toujours aussi modeste, toujours avec ce même stylo fétiche, mais il peut être tellement humain ! Un peu de romantisme, d'instinct protecteur et un poil de jalousie. Il est même possible que par moment, il soit capable d'être raisonnable (mais pas en permanence, pour mon plus grand bonheur ! ).

J'ai eu la surprise de trouver parfois, que l'intrigue stagnait un peu sur ce tome. Je l'ai trouvée un peu longue à démarrer. Cela m'aura au moins permis de mieux ressentir les moments d'actions ultra intenses ! Même si j'ai eu quelques surprises, et parfois des grosses, qui m'ont laissée plantée devant ma lecture, complètement interdite, je m'attendais pas mal à ce déroulement, malheureusement. Mais je suis quand même restée accrochée à ma lecture à chaque moment où je le pouvais. Il faut dire que ça se dévore aussi facilement que des Schoko-bons tout ça...
J'en ai appris un peu plus sur le Dédale, sur ce que je peux éventuellement attendre de découvrir de plus dessus. J'ai aimé l'aspect mythologie grecque autour de ce nom et peut-être même autour de leur éventuel projet. C'est un mystère que j'ai hâte de creuser d'avantage dans le prochain tome. Ça donne un aspect un peu plus poussé à cet univers.
Dans chacun des livres de la saga, j'aime y retrouver ce clin d’œil au lecteurs et toutes ces petites mentions que nous connaissons dans notre vie (dans ce tome Dean Winchester de Supernatural par exemple) qui font que je me sens plus proche des personnages, que je comprends tout à fait les comparaisons.
Bien que je m'attendais à quelques éléments de la fin, elle m'a quand même pas mal surprise par d'autres aspects et je suis en regret total de ne pas avoir le tome suivant avec moi...

Jennifer L. Armentrout aura su, une fois de plus, me captiver avec cette saga, toujours avec une écriture simple et addictive. Elle aura su me rendre nerveuse ou me chambouler comme elle a pu le faire avec les tomes précédents. Elle aura su faire évoluer ses personnages et rendre la relation entre Katy et Daemon plus profonde et plus évoluée, avec la complexité et l'acceptation des relations passées, et les doutes que ça peut amener. Bien sûr que je vais me jeter sur la suite dès que je le pourrai !

Pour résumer, il s'agit d'un tome que j'ai trouvé vraiment bon, même si un peu en dessous des deux précédents. La fin est juste, encore une fois, pleine de suspense. J'ai hâte de lire la suite !


Une très bonne lecture pour ce troisième tome ! 

mardi 1 août 2017

Bilan du mois de Juillet 2017 !

Faire des bilans se fait beaucoup, je sais. J'ai pu le croiser de bien des manières, mais je souhaite faire mon propre bilan, car je trouve que ça me correspondra mieux.
C'est mon premier, je ne sais pas si ça sera toujours fait de cette manière, car on évolue tous, mais j'avais envie de voir ce que ça donnerait. C'est parti !

Côté livres...


Ce mois-ci, j'aurai lu en tout quatre livres, soit à peu près un par semaine. Je trouve ça raisonnable, car ça veut dire que j'ai réussi à me faire un peu plaisir, malgré ma vie un peu chargée en ce moment.

            

1) Shades of magic - V. E. Schwab : C'était une incroyable découverte et un coup de cœur !
2) Lux, tome 1, Obsidienne - Jennifer L. Armentrout : Une découverte instagram qui m'a rendue accro !
3) La faucheuse - Neal Shusterman : Une bonne lecture originale ! 
4) Lux, tome 2, Onyx - Jennifer L. Armentrout : Cette saga me rend folle ! 

Vous pouvez retrouver ces quatre livres, ainsi que mon avis, sur le blog. Il suffit de cliquer sur les images.

Je suis actuellement en train de lire le tome 3 de la saga Lux, Opale, de Jennifer L. Armentrout.
Je suis également sur le premier tome du Seigneur des anneaux, la communauté de l'anneau de J. R. R. Tolkien, mais en version audio pour mes trajets en voiture.

Pour ce qui est des séries...


Oui, comme pas mal de personnes, je regarde aussi des séries, quand j'arrive à avoir un peu de temps. 
Je suis à jour dans The Originals, que j'aime beaucoup.
J'ai un peu de retard dans Shadowhunters et Teen Wolf, mais je compte y remédier rapidement. Je ne sais pas trop quoi dire concernant Pretty Little Liars... J'ai été un peu déçue je dois dire.


J'ai également croisé des séries qui m'intriguent (The Magician, The Shannara chronicles) et dont j'ai pu entendre parler aussi (Outlander). Je les commencerai quand j'arriverai à être un peu plus à jour sur mes séries en cours.

Découvertes et nouveautés...


Pour ce qui est de la découverte de blogs, il y  a celui de La route des lecteurs, que j'ai découvert par le biais des commentaires, celui de Little Girly, que j'ai découvert grâce à Twitter, ou encore celui de Pluie de mots que je redécouvre, car elle prend plus de liberté d'écriture.

Pour ce qui est des sites de lecture, je me suis inscrite sur Babelio et sur Booknode. J'apprends encore à apprivoiser tout ça tranquillement.


Objectifs du mois d'Août...


Pour le mois d'Août, j'aimerai conserver ce rythme de lecture, tout en réussissant à intégrer un peu de séries plus régulièrement. Réussir au moins à être à jour dans ce que je suis, qui n'est pas encore terminé du moins. Je me laisse portée au gré de mes humeurs et de ma curiosité, pour faire, je l'espère, pas mal de découvertes en tout genre.

dimanche 30 juillet 2017

Lux, tome 2, Onyx - Jennifer L. Armentrout

Auteure : Jennifer L. Armentrout
Série : Lux
Tome : 2
Éditions : J'ai lu
Parution : 26 Août 2015
Pages : 441
Genre : Fantastique, Young-Adult
ISBN13 : 9782290070451

ATTENTION ! CET ARTICLE PEUT CONTENIR DES SPOILERS SUR LE TOME PRÉCÉDENT ! IL S'AGIT D'UN DEUXIÈME TOME.

"Depuis sa rencontre avec Dee et Daemon Black, Katy a vu sa vie changer du tout au tout. Car si Dee est une amie adorable et son frère terriblement sexy, ils sont cependant une source d'ennuis quasi intarissable...
Entre la Défense qui cherche à tout prix à savoir de quoi Daemon est capable et la mystérieuse « trace » qui poursuit Katy, le lien qui les unit sera mis à rude épreuve. Un péril plus grand que celui de la vérité ? Rien n'est moins sûr..."

"S'il y a quelque chose en quoi je veux croire, c'est en nous"



Après ma grande surprise et mon coup de cœur sur le premier tome, je me devais de continuer cette saga. La fin du précédent me donnait juste envie d'avoir la suite, ce qui m'a donc fait craquer et passer commande pour les deux tomes suivant ! (Non, ce n'est pas mal !) Je vous ai déjà dit que j'ai découvert cette saga grâce à Instagram ? Je n'en suis pas déçue ! 

Je retrouve donc Katy, Daemon et Dee, peu de temps après la fin du premier tome. Ce lien entre Katy et Daemon est là, ne disparaît pas. Mais au delà de ça, il y a ce pouvoir qui est apparu et la Défense qui commence à se poser des questions sur les événements passés... Tout ça ne laisse rien présager de bon...
Katy est toujours aussi touchante, avec cependant son caractère qui s'affirme un peu, et toujours son envie de ne pas devoir dépendre des autres qui me plaît. Il y a toujours ses petits détails sur sa relation avec les livres qui me font sourire et que j'aime retrouver.
Daemon... Ce petit côté attentionné et vulnérable qu'il peut cacher sous son arrogance. J'ai aimé le voir sous un autre jour, avoir l'impression d'en voir un peu plus.
Dee est un peu plus en retrait sur ce tome.

Par où commencer ? J'ai eu des réponses à mes questions sur le premier tome, mais j'ai également eu plein d'autres questions lors de ma lecture de celui-ci. Normal, il faut donner envie pour les tomes suivants !
C'était une lecture pleine de rebondissements ! Des sourires, de la méfiance, de la trahison, de la manipulation, des doutes... Je suis passée par tout, ou presque, et c'était juste vraiment bien !
De l'action ! Je ne pense pas qu'il manque d'action dans ce tome. Il se passe toujours quelque chose. Avec les nouveaux personnages, il y a toujours de nouvelles questions, de nouvelles choses qui arrivent. Oui, il y des combats aussi, alors viens tuer de l'Arum, tu verras c'est chouette !
Je suis contente d'avoir eu droit à une Katy qui doute de sa santé, mentale ou non, qui a été curieuse de savoir ce qui lui arrivait. J'ai aimé la voir s'entraîner et savoir que ça n'était pas inné ou acquis trop rapidement.
La relation entre Katy et Daemon est toujours aussi forte, explosive et intense. Je me suis encore retrouvée aspirée par leur relation et à en vouloir encore ! 
J'ai aimé que l'on se penche un peu plus sur la Défense, sur certains de leurs plans, sur ce qu'il se passe vraiment ou presque de ce côté de l'univers.
Je peux dire, par contre, que j'ai senti certaines choses à des kilomètres, mais bon, ça arrive. Ça n'a pas gâché ma lecture non plus, c'était juste dommage.
Cette fin ! Il faut (et je vais) lire la suite directement ! Juste de part ce qu'il se passe sur la fin, mais aussi à cause de toutes ces questions que j'ai dans la tête sur l'évolution de toute cette intrigue.
En ayant comparé le premier tome à Twilight, j'avais un peu d'appréhension tout de même pour cette suite. La ressemblance s'arrête au premier tome. Le deuxième est très différents.

Comme pour le premier tome, Jennifer L. Armentrout a su me tenir accrochée à ce roman ! Une vraie droguée ! C'était mon moment de pure plaisir et de détente après une longue journée (non, je ne fais pas la pub d'un yaourt), comme une bouffée d'air. Elle a su, une fois encore, me faire passer un tas d'émotions, dans une écriture simple et addictive. Je vais continuer sa saga et je pense que je tenterai une autre de ses œuvres afin de voir si ça accroche dans d'autres univers.

Pour résumer, j'ai vraiment adoré ma lecture, une fois de plus. Les personnages changent, évoluent. Il y a pas mal d'action et de sentiments différents. La fin est juste un appel pour le tome suivant.

Un deuxième tome toujours au top ! 

lundi 24 juillet 2017

La faucheuse, tome 1 - Neal Shusterman

Auteur : Neal Shusterman
Série : La faucheuse
Tome : 1
Éditions : Robert Laffont
Collection : Collection R
Parution : 12 Février 2017
Pages : 493
Genre : Science-fiction, Young adult
ISBN13 : 9782221198670

« Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu'en étant tué aléatoirement (" glané ") par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu'ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l'art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l'un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu'il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l'un contre l'autre bien malgré eux... »

"Nous sommes devenus contre nature à partir du moment où nous avons conquis la mort."



J'ai décidé de me lancer dans cette lecture en entendant que de bons avis dessus. L'idée de lire une œuvre qui met en place un organisme de faucheurs était tentante, car originale. Je voulais savoir comment tout cela allait être mis en place par l'auteur.

Me voilà donc embarquée en MidAmérique, dans la vie de Citra et Rowan, deux adolescents d'un monde futuriste et immortel. Ils n'ont rien en commun, à part peut-être une certaine compassion et ne se connaissent pas. Un jour, ils vont être pris en charge par un faucheur professionnel, afin de suivre une formation d'apprenti-faucheur. À la fin de leur formation, un seul sera choisi pour ce métier de faucheur, complexe, qu'ils n'ont pas choisi. Le gagnant devra tuer l'autre. Alors, bien malgré eux, ils vont devoir entrer en compétition.
J'ai aimé le personnage de Citra, je la trouve curieuse et capable de dire le fond de sa pensée. Elle a beaucoup de compassion, mais n'est pas faible pour autant. Elle vit des épreuves difficiles, mais ne se laisse pas abattre.
J'ai beaucoup moins accroché au personnage de Rowan... Il est parfois contradictoire, j'ai, par moment, eu du mal à le cerner.

Me retrouver dans un organisme de faucheurs était original et bien fait. J'ai aimé voir la complexité de ce « métier », sa représentation dans un monde comme il l'est dans ce livre. J'ai aimé voir les différentes représentations de la faucheuse au travers des personnages et de leur façon de glaner, et y voir la douleur et la compassion, qui gardent ce trait humain, indispensable pour ne pas devenir un monstre. J'ai pu y voir la nécessité des faucheurs, dans ce monde d'immortels et comprendre alors tous les enjeux qui peuvent en découler pour le futur de l'humanité.
L'univers était bien expliqué, travaillé. J'ai même trouvé ça limite cohérent avec l'évolution que nous voyons tous les jours, point de vue technologique.
La fin m'a surprise, ce qui m'a plu. Je lirai donc la suite, car il me reste encore quelques questions auxquelles j'aimerai voir s'il y a des réponses.

Neal Shusterman a su m'intriguer avec son univers original. C'était simple à lire, mais plein de nuances, ce qui va parfaitement avec le thème de la faucheuse. Autre que le thème de la relation amoureuse et de la rivalité, l'auteur aborde aussi celui de l'adolescent qui n'est pas vraiment remarqué. On voit également que l'influence peut jouer sur nous, que suivant les personnes avec qui nous sommes, avec qui nous évoluons, notre personnalité peut littéralement changer.

Pour résumer, j'ai aimé l'univers et les différentes représentations de la faucheuse que j'ai pu retrouver au travers des personnages. J'ai accroché à certains personnages et moins à d'autres. Ce n'est pas un coup de cœur, mais ça reste une bonne lecture, dont je lirai sûrement la suite.


Un très bon premier tome !

lundi 17 juillet 2017

Lux, tome 1, Obsidienne - Jennifer L. Armentrout

Auteure : Jennifer L. Armentrout
Série : Lux
Tome : 1
Éditions : J'ai Lu
Parution : 17 Septembre 2014
Pages : 378
Genre : Fantastique, YA
ISBN13 : 9782290070467

"Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s'attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Deamon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n'en est pas moins insupportable et arrogant !
Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d'un autre œil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l'éviter quand tout lui crie de s'en approcher ?"



"Je ne lis pas trop. On ne peut pas trop lire, c'est impossible."


J'ai vu ce livre partout sur Instagram. Beaucoup de personnes en parlaient et ça m'a donné envie de me lancer à mon tour. Je ne voulais juste pas avoir trop de détails avant de commencer ma lecture.

Me voici donc embarquée dans la vie de Katy, une fille de dix-sept ans et blogueuse littéraire. Elle vient de déménager pour la Virginie-Occidentale avec sa mère, trois ans après le décès de son père. Alors qu'elle se croit perdu dans une ville loin de tout, elle apprend que ses voisins sont deux jeunes de son âge : Daemon l'arrogant et l'adorable Dee. Mais voilà, il y a un mystère sur cette famille... Tout le monde semble s'en méfier et les fuir. Pourquoi ? Et par dessus le marché, Deamon est un garçon horriblement énervant, mais terriblement attirant...
Je me suis vue en Katy. La lecture, le blog... Le caractère un peu réservé sur les bords, mais plein de bons sentiments.
Daemon... Quelle arrogance ! Le stéréotype parfait du mec dit canon, mais qui le sait, et qui est juste vu comme un idiot prétentieux. J'avoue que ce stéréotype, s'il n'avait pas été expliqué et bien exploité, m'aurait un peu agacée.
Dee est juste une copine survoltée et attachante que l'on prend plaisir à rencontrer. Son manque d'ami sincère m'a un peu peiné. Elle mérite des amis car c'est une fille d'empathie. 

Pour ce qui est de l'intrigue, j'ai énormément pensé à Twilight ! Katy, la fille qui veut percer le mystère et qui ne pense qu'à ce garçon qui la repousse, Daemon qui veut la garder éloignée mais qui, en même temps, ne peux pas s'empêcher d'aller la chercher et Dee, la bonne amie enjouée. En d'autres noms, Bella, Edward et Alice... Mais pour être franche, la ressemblance ne m'a pas dérangée. Le temps de m'en rendre compte, j'enfilais déjà les pages, prise totalement dans l'histoire.
J'ai aimé avoir une fille qui parle un peu blog et vidéos dans un roman. Je ne pense pas avoir lu un livre qui mentionnait cet aspect.
De l'action ! Je dois reconnaître qu'il n'y a pas de grandes actions à proprement parler avant la révélation du mystère sur la famille Black. Mais chaque chose en son temps et ça ne se sent pas vraiment, car je me suis embarquée dans les joutes verbales addictives entre Katy et Daemon.  Dans un premier temps, j'ai essayé de découvrir, comme Katy, ce qui pouvait bien de cacher chez les voisins. Puis, comme elle, j'ai vu tout ce que la connaissance de se mystère et de ce « nouveau monde » pouvaient apporter. A savoir, bien entendu, des combats. Le seul bémol, c'est la motivation de ses combats qui n'ont pas vraiment d'explication en fait. C'est comme ça et point. Je ne développe pas trop ce point pour ceux qui n'auraient pas lu le livre et ne sauraient donc pas le mystère des Black.
Bien sûr, une romance ! J'aime les romances paranormales, donc forcément, qu'elle soit présente ne me dérange absolument pas. Mais il n'y a pas que ça non plus dans le roman, si on fait aussi attention au reste.
Pour la fin, je m'attendais à certains dénouements, mais d'autres m'ont un peu surprise. Il y a encore quelques questions que je me pose et qui seront sans doutes résolues dans les prochains tomes. J'ai d'ailleurs les deux suivant qui attendent sagement que je les lise, ce qui ne saurait tarder.

Jennifer Armentrout a su me rendre accro à son roman, comme j'avais pu l'être à l'époque avec Twilight. Elle a gardé le mystère sur la famille Black un bon moment et pour être honnête, j'ai cru à autre chose que ce que j'ai découvert. C'était une lecture simple à lire, qui parle d'amitié, de famille et essaie d'aborder les fines frontières entre désir et amour, pas toujours facile à saisir.

Pour résumer, même avec sa ressemblance à Twilight, je me suis retrouvée complètement accro à ce premier tome, qui est devenu un coup de cœur, et dont les pages se dévorent littéralement. Je lirai la suite sans trop tarder.


Une lecture coup de cœur addictive !

lundi 10 juillet 2017

Shades of magic - V. E. Schwab

Auteure : V. E. Schwab
Série : Shades of magic
Tome : 1
Éditions : Lumen
Parution : Juin 2017
Pages : 505
Genre : Fantasy, YA
ISBN13 : 9782371021167

"Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C'est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l'a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l'irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu'une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé."


"La seule vie qui vaut la peine d'être vécue, c'est une vie qu'on a peur de perdre."



J'en ai entendu parler en VO. Quand j'ai su qu'il arrivait en France, il m'a intriguée. Je trouvais l'idée vraiment originale : des univers différents, mais un peu reliés en même temps. La couverture était magnifique, les éditions ont vraiment fait du beau travail. Je ne parle même pas de chaque début de chapitre, qui sont, eux aussi, travaillés avec une illustration. C'est donc avec une certaine excitation et énormément d'envie que je me suis lancée dans cette aventure.

J'ai fait la rencontre de Kell, un des derniers magiciens de sang, capable de créer des passages afin de se déplacer d'un monde à l'autre. Il joue le rôle d'une sorte de messager entre les différents souverains de chaque univers. Il aime collectionner les objets des différents monde, même si cela est interdit. Un jour, il va se retrouver avec une pierre d'un noire, plus noire que la nuit elle même. Il va emmener cette pierre dans le Londres gris, où Lila, une jeune voleuse lui dérobera. Seulement voilà, leurs mondes sont en danger et le temps leur est compté.
De l'univers aux personnages, tout était absolument magique dans ce livre ! On y sent énormément de travail. Kell et Lila, l'un comme l'autre, ont du caractère, du répondant. Ils ne m'ont pas ennuyée, ni même lassée. Lila incarne une fille forte, avec des rêves bien à elle et une intelligence, ainsi qu'une débrouillardise, totalement incroyables ! Elle n'est pas celle qui va dépendre de quelqu'un, mais celle qui va agir pour s'en sortir ! 

L'univers est original, travaillé, complexe et tellement riche ! Je me suis retrouvée immergée dès les premières lignes ! Je n'ai pas arrêté d'y penser sans arrêt à chaque fois que je le posais. Il fallait toujours que j'y retourne, que je continue... J'ai trouvé sa tellement bien travaillé que je n'ai pas eu l'impression de manquer de quelque chose. La richesse et la complexité ne sont pas insurmontables et pour être franche, je ne l'ai pas senti comme une barrière à ma lecture, bien au contraire. L'originalité de l'univers, avec ses mondes anciennement reliés et si différents maintenant... Cette originalité que l'on retrouve jusque dans l'utilisation de la magie, une magie pure et intense faisant partie de chaque chose, de chaque être, jusqu'au plus profond de nous.
Bien sûr, il y a aussi de l'action, un rythme bien dosé, de quoi ne pas voir le temps passer et les pages défiler.
L'utilisation de la narration à la troisième personne était facile à suivre, car nous allons avoir des passages avec chacun de nos deux héros, voir d'autres personnages.

Victoria Schwab a su me rendre complètement accro à son œuvre ! Elle a une imagination incroyable et a vraiment su m'immerger dans son univers purement magique. Ça a été une découverte fantastique que je ne regrette absolument pas ! Je compte vraiment lire les deux autres tomes de sa trilogie et lire également son one shot afin de la voir à l’œuvre avec un autre univers.

Pour résumer, il s'agit d'un premier tome incroyable, avec un univers riche et original. Les personnages sont travaillés et ont du panache et du répondant. Une lecture addictive que je conseille fortement ! (Lisez-le !!!)


Un coup de cœur pour ce premier tome !