dimanche 30 juillet 2017

Lux, tome 2, Onyx - Jennifer L. Armentrout

Auteure : Jennifer L. Armentrout
Série : Lux
Tome : 2
Éditions : J'ai lu
Parution : 26 Août 2015
Pages : 441
Genre : Fantastique, Young-Adult
ISBN13 : 9782290070451

ATTENTION ! CET ARTICLE PEUT CONTENIR DES SPOILERS SUR LE TOME PRÉCÉDENT ! IL S'AGIT D'UN DEUXIÈME TOME.

"Depuis sa rencontre avec Dee et Daemon Black, Katy a vu sa vie changer du tout au tout. Car si Dee est une amie adorable et son frère terriblement sexy, ils sont cependant une source d'ennuis quasi intarissable...
Entre la Défense qui cherche à tout prix à savoir de quoi Daemon est capable et la mystérieuse « trace » qui poursuit Katy, le lien qui les unit sera mis à rude épreuve. Un péril plus grand que celui de la vérité ? Rien n'est moins sûr..."

"S'il y a quelque chose en quoi je veux croire, c'est en nous"


Après ma grande surprise et mon coup de cœur sur le premier tome, je me devais de continuer cette saga. La fin du précédent me donnait juste envie d'avoir la suite, ce qui m'a donc fait craquer et passer commande pour les deux tomes suivant ! (Non, ce n'est pas mal !) Je vous ai déjà dit que j'ai découvert cette saga grâce à Instagram ? Je n'en suis pas déçue ! 

Je retrouve donc Katy, Daemon et Dee, peu de temps après la fin du premier tome. Ce lien entre Katy et Daemon est là, ne disparaît pas. Mais au delà de ça, il y a ce pouvoir qui est apparu et la Défense qui commence à se poser des questions sur les événements passés... Tout ça ne laisse rien présager de bon...
Katy est toujours aussi touchante, avec cependant son caractère qui s'affirme un peu, et toujours son envie de ne pas devoir dépendre des autres qui me plaît. Il y a toujours ses petits détails sur sa relation avec les livres qui me font sourire et que j'aime retrouver.
Daemon... Ce petit côté attentionné et vulnérable qu'il peut cacher sous son arrogance. J'ai aimé le voir sous un autre jour, avoir l'impression d'en voir un peu plus.
Dee est un peu plus en retrait sur ce tome.

Par où commencer ? J'ai eu des réponses à mes questions sur le premier tome, mais j'ai également eu plein d'autres questions lors de ma lecture de celui-ci. Normal, il faut donner envie pour les tomes suivants !
C'était une lecture pleine de rebondissements ! Des sourires, de la méfiance, de la trahison, de la manipulation, des doutes... Je suis passée par tout, ou presque, et c'était juste vraiment bien !
De l'action ! Je ne pense pas qu'il manque d'action dans ce tome. Il se passe toujours quelque chose. Avec les nouveaux personnages, il y a toujours de nouvelles questions, de nouvelles choses qui arrivent. Oui, il y des combats aussi, alors viens tuer de l'Arum, tu verras c'est chouette !
Je suis contente d'avoir eu droit à une Katy qui doute de sa santé, mentale ou non, qui a été curieuse de savoir ce qui lui arrivait. J'ai aimé la voir s'entraîner et savoir que ça n'était pas inné ou acquis trop rapidement.
La relation entre Katy et Daemon est toujours aussi forte, explosive et intense. Je me suis encore retrouvée aspirée par leur relation et à en vouloir encore ! 
J'ai aimé que l'on se penche un peu plus sur la Défense, sur certains de leurs plans, sur ce qu'il se passe vraiment ou presque de ce côté de l'univers.
Je peux dire, par contre, que j'ai senti certaines choses à des kilomètres, mais bon, ça arrive. Ça n'a pas gâché ma lecture non plus, c'était juste dommage.
Cette fin ! Il faut (et je vais) lire la suite directement ! Juste de part ce qu'il se passe sur la fin, mais aussi à cause de toutes ces questions que j'ai dans la tête sur l'évolution de toute cette intrigue.
En ayant comparé le premier tome à Twilight, j'avais un peu d'appréhension tout de même pour cette suite. La ressemblance s'arrête au premier tome. Le deuxième est très différents.

Comme pour le premier tome, Jennifer L. Armentrout a su me tenir accrochée à ce roman ! Une vraie droguée ! C'était mon moment de pure plaisir et de détente après une longue journée (non, je ne fais pas la pub d'un yaourt), comme une bouffée d'air. Elle a su, une fois encore, me faire passer un tas d'émotions, dans une écriture simple et addictive. Je vais continuer sa saga et je pense que je tenterai une autre de ses œuvres afin de voir si ça accroche dans d'autres univers.

Pour résumer, j'ai vraiment adoré ma lecture, une fois de plus. Les personnages changent, évoluent. Il y a pas mal d'action et de sentiments différents. La fin est juste un appel pour le tome suivant.

Un deuxième tome toujours au top ! 

lundi 24 juillet 2017

La faucheuse, tome 1 - Neal Shusterman

Auteur : Neal Shusterman
Série : La faucheuse
Tome : 1
Éditions : Robert Laffont
Collection : Collection R
Parution : 12 Février 2017
Pages : 493
Genre : Science-fiction, Young adult
ISBN13 : 9782221198670

« Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu'en étant tué aléatoirement (" glané ") par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu'ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l'art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l'un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu'il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l'un contre l'autre bien malgré eux... »

"Nous sommes devenus contre nature à partir du moment où nous avons conquis la mort."


J'ai décidé de me lancer dans cette lecture en entendant que de bons avis dessus. L'idée de lire une œuvre qui met en place un organisme de faucheurs était tentante, car originale. Je voulais savoir comment tout cela allait être mis en place par l'auteur.

Me voilà donc embarquée en MidAmérique, dans la vie de Citra et Rowan, deux adolescents d'un monde futuriste et immortel. Ils n'ont rien en commun, à part peut-être une certaine compassion et ne se connaissent pas. Un jour, ils vont être pris en charge par un faucheur professionnel, afin de suivre une formation d'apprenti-faucheur. À la fin de leur formation, un seul sera choisi pour ce métier de faucheur, complexe, qu'ils n'ont pas choisi. Le gagnant devra tuer l'autre. Alors, bien malgré eux, ils vont devoir entrer en compétition.
J'ai aimé le personnage de Citra, je la trouve curieuse et capable de dire le fond de sa pensée. Elle a beaucoup de compassion, mais n'est pas faible pour autant. Elle vit des épreuves difficiles, mais ne se laisse pas abattre.
J'ai beaucoup moins accroché au personnage de Rowan... Il est parfois contradictoire, j'ai, par moment, eu du mal à le cerner.

Me retrouver dans un organisme de faucheurs était original et bien fait. J'ai aimé voir la complexité de ce « métier », sa représentation dans un monde comme il l'est dans ce livre. J'ai aimé voir les différentes représentations de la faucheuse au travers des personnages et de leur façon de glaner, et y voir la douleur et la compassion, qui gardent ce trait humain, indispensable pour ne pas devenir un monstre. J'ai pu y voir la nécessité des faucheurs, dans ce monde d'immortels et comprendre alors tous les enjeux qui peuvent en découler pour le futur de l'humanité.
L'univers était bien expliqué, travaillé. J'ai même trouvé ça limite cohérent avec l'évolution que nous voyons tous les jours, point de vue technologique.
La fin m'a surprise, ce qui m'a plu. Je lirai donc la suite, car il me reste encore quelques questions auxquelles j'aimerai voir s'il y a des réponses.

Neal Shusterman a su m'intriguer avec son univers original. C'était simple à lire, mais plein de nuances, ce qui va parfaitement avec le thème de la faucheuse. Autre que le thème de la relation amoureuse et de la rivalité, l'auteur aborde aussi celui de l'adolescent qui n'est pas vraiment remarqué. On voit également que l'influence peut jouer sur nous, que suivant les personnes avec qui nous sommes, avec qui nous évoluons, notre personnalité peut littéralement changer.

Pour résumer, j'ai aimé l'univers et les différentes représentations de la faucheuse que j'ai pu retrouver au travers des personnages. J'ai accroché à certains personnages et moins à d'autres. Ce n'est pas un coup de cœur, mais ça reste une bonne lecture, dont je lirai sûrement la suite.


Un très bon premier tome !

lundi 17 juillet 2017

Lux, tome 1, Obsidienne - Jennifer L. Armentrout

Auteure : Jennifer L. Armentrout
Série : Lux
Tome : 1
Éditions : J'ai Lu
Parution : 17 Septembre 2014
Pages : 378
Genre : Fantastique, YA
ISBN13 : 9782290070467

"Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s'attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Deamon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n'en est pas moins insupportable et arrogant !
Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d'un autre œil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l'éviter quand tout lui crie de s'en approcher ?"



"Je ne lis pas trop. On ne peut pas trop lire, c'est impossible."


J'ai vu ce livre partout sur Instagram. Beaucoup de personnes en parlaient et ça m'a donné envie de me lancer à mon tour. Je ne voulais juste pas avoir trop de détails avant de commencer ma lecture.

Me voici donc embarquée dans la vie de Katy, une fille de dix-sept ans et blogueuse littéraire. Elle vient de déménager pour la Virginie-Occidentale avec sa mère, trois ans après le décès de son père. Alors qu'elle se croit perdu dans une ville loin de tout, elle apprend que ses voisins sont deux jeunes de son âge : Daemon l'arrogant et l'adorable Dee. Mais voilà, il y a un mystère sur cette famille... Tout le monde semble s'en méfier et les fuir. Pourquoi ? Et par dessus le marché, Deamon est un garçon horriblement énervant, mais terriblement attirant...
Je me suis vue en Katy. La lecture, le blog... Le caractère un peu réservé sur les bords, mais plein de bons sentiments.
Daemon... Quelle arrogance ! Le stéréotype parfait du mec dit canon, mais qui le sait, et qui est juste vu comme un idiot prétentieux. J'avoue que ce stéréotype, s'il n'avait pas été expliqué et bien exploité, m'aurait un peu agacée.
Dee est juste une copine survoltée et attachante que l'on prend plaisir à rencontrer. Son manque d'ami sincère m'a un peu peiné. Elle mérite des amis car c'est une fille d'empathie. 

Pour ce qui est de l'intrigue, j'ai énormément pensé à Twilight ! Katy, la fille qui veut percer le mystère et qui ne pense qu'à ce garçon qui la repousse, Daemon qui veut la garder éloignée mais qui, en même temps, ne peux pas s'empêcher d'aller la chercher et Dee, la bonne amie enjouée. En d'autres noms, Bella, Edward et Alice... Mais pour être franche, la ressemblance ne m'a pas dérangée. Le temps de m'en rendre compte, j'enfilais déjà les pages, prise totalement dans l'histoire.
J'ai aimé avoir une fille qui parle un peu blog et vidéos dans un roman. Je ne pense pas avoir lu un livre qui mentionnait cet aspect.
De l'action ! Je dois reconnaître qu'il n'y a pas de grandes actions à proprement parler avant la révélation du mystère sur la famille Black. Mais chaque chose en son temps et ça ne se sent pas vraiment, car je me suis embarquée dans les joutes verbales addictives entre Katy et Daemon.  Dans un premier temps, j'ai essayé de découvrir, comme Katy, ce qui pouvait bien de cacher chez les voisins. Puis, comme elle, j'ai vu tout ce que la connaissance de se mystère et de ce « nouveau monde » pouvaient apporter. A savoir, bien entendu, des combats. Le seul bémol, c'est la motivation de ses combats qui n'ont pas vraiment d'explication en fait. C'est comme ça et point. Je ne développe pas trop ce point pour ceux qui n'auraient pas lu le livre et ne sauraient donc pas le mystère des Black.
Bien sûr, une romance ! J'aime les romances paranormales, donc forcément, qu'elle soit présente ne me dérange absolument pas. Mais il n'y a pas que ça non plus dans le roman, si on fait aussi attention au reste.
Pour la fin, je m'attendais à certains dénouements, mais d'autres m'ont un peu surprise. Il y a encore quelques questions que je me pose et qui seront sans doutes résolues dans les prochains tomes. J'ai d'ailleurs les deux suivant qui attendent sagement que je les lise, ce qui ne saurait tarder.

Jennifer Armentrout a su me rendre accro à son roman, comme j'avais pu l'être à l'époque avec Twilight. Elle a gardé le mystère sur la famille Black un bon moment et pour être honnête, j'ai cru à autre chose que ce que j'ai découvert. C'était une lecture simple à lire, qui parle d'amitié, de famille et essaie d'aborder les fines frontières entre désir et amour, pas toujours facile à saisir.

Pour résumer, même avec sa ressemblance à Twilight, je me suis retrouvée complètement accro à ce premier tome, qui est devenu un coup de cœur, et dont les pages se dévorent littéralement. Je lirai la suite sans trop tarder.


Une lecture coup de cœur addictive !

lundi 10 juillet 2017

Shades of magic - V. E. Schwab

Auteure : V. E. Schwab
Série : Shades of magic
Tome : 1
Éditions : Lumen
Parution : Juin 2017
Pages : 505
Genre : Fantasy, YA
ISBN13 : 9782371021167

"Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C'est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l'a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l'irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu'une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé."


"La seule vie qui vaut la peine d'être vécue, c'est une vie qu'on a peur de perdre."


J'en ai entendu parler en VO. Quand j'ai su qu'il arrivait en France, il m'a intriguée. Je trouvais l'idée vraiment originale : des univers différents, mais un peu reliés en même temps. La couverture était magnifique, les éditions ont vraiment fait du beau travail. Je ne parle même pas de chaque début de chapitre, qui sont, eux aussi, travaillés avec une illustration. C'est donc avec une certaine excitation et énormément d'envie que je me suis lancée dans cette aventure.

J'ai fait la rencontre de Kell, un des derniers magiciens de sang, capable de créer des passages afin de se déplacer d'un monde à l'autre. Il joue le rôle d'une sorte de messager entre les différents souverains de chaque univers. Il aime collectionner les objets des différents monde, même si cela est interdit. Un jour, il va se retrouver avec une pierre d'un noire, plus noire que la nuit elle même. Il va emmener cette pierre dans le Londres gris, où Lila, une jeune voleuse lui dérobera. Seulement voilà, leurs mondes sont en danger et le temps leur est compté.
De l'univers aux personnages, tout était absolument magique dans ce livre ! On y sent énormément de travail. Kell et Lila, l'un comme l'autre, ont du caractère, du répondant. Ils ne m'ont pas ennuyée, ni même lassée. Lila incarne une fille forte, avec des rêves bien à elle et une intelligence, ainsi qu'une débrouillardise, totalement incroyables ! Elle n'est pas celle qui va dépendre de quelqu'un, mais celle qui va agir pour s'en sortir ! 

L'univers est original, travaillé, complexe et tellement riche ! Je me suis retrouvée immergée dès les premières lignes ! Je n'ai pas arrêté d'y penser sans arrêt à chaque fois que je le posais. Il fallait toujours que j'y retourne, que je continue... J'ai trouvé sa tellement bien travaillé que je n'ai pas eu l'impression de manquer de quelque chose. La richesse et la complexité ne sont pas insurmontables et pour être franche, je ne l'ai pas senti comme une barrière à ma lecture, bien au contraire. L'originalité de l'univers, avec ses mondes anciennement reliés et si différents maintenant... Cette originalité que l'on retrouve jusque dans l'utilisation de la magie, une magie pure et intense faisant partie de chaque chose, de chaque être, jusqu'au plus profond de nous.
Bien sûr, il y a aussi de l'action, un rythme bien dosé, de quoi ne pas voir le temps passer et les pages défiler.
L'utilisation de la narration à la troisième personne était facile à suivre, car nous allons avoir des passages avec chacun de nos deux héros, voir d'autres personnages.

Victoria Schwab a su me rendre complètement accro à son œuvre ! Elle a une imagination incroyable et a vraiment su m'immerger dans son univers purement magique. Ça a été une découverte fantastique que je ne regrette absolument pas ! Je compte vraiment lire les deux autres tomes de sa trilogie et lire également son one shot afin de la voir à l’œuvre avec un autre univers.

Pour résumer, il s'agit d'un premier tome incroyable, avec un univers riche et original. Les personnages sont travaillés et ont du panache et du répondant. Une lecture addictive que je conseille fortement ! (Lisez-le !!!)


Un coup de cœur pour ce premier tome ! 

lundi 3 juillet 2017

Amis et rien de plus... - Kristan Higgins

Auteure : Kristan Higgins
Éditions : Mosaïc (poche)
Parution : 2015
Pages : 440
Genre : romance
ISBN13 : 9782280338073

« Depuis l'adolescence, Chastity le sait : les hommes ne la considéreront jamais autrement que comme une bonne copine, incollable en foot et imbattable aux fléchettes, sans jamais oser envisager quoi que ce soit de plus. Comment pourrait-il en être autrement, alors que ses quatre frères et son père peuvent se transformer en véritables serial-killers dès qu'un représentant de la gente masculine s'approche à moins de dix mètres d'elle ?
Mais aujourd'hui, Chastity a décidé de prendre les choses en main et de trouver l'âme sœur, coûte que coûte. L'homme qui lui fera les quatre enfants dont elle rêve en secret. Alors, quand elle rencontre Ryan, un séduisant chirurgien, elle se dit qu'il est là, enfin, celui qu'elle attendait, celui qui aura le courage d'affronter son envahissante famille _ cette famille qu'elle aime tant, par ailleurs. Oui, mais voilà, il y a aussi Trevor, l'ami de toujours, dont un seul regard suffit hélas à faire chavirer son cœur. »


 "Mon amour pour lui est inscrit dans chaque repli de mon cœur, dans chaque molécule de mon corps, dans chaque goutte de mon sang." 

J'avais acheté ce livre pour quelqu'un à la base, mais je l'ai reçu en très mauvais état... Je ne pouvais pas l'offrir, donc je l'ai gardé pour moi et j'en ai offert un neuf sous sa nouvelle édition. Je voulais le lire rapidement pour qu'il ne traîne pas trop longtemps dans ma PAL.

Je me lance donc dans la vie de Chastity O'Neil, une trentenaire journaliste, issue d'une grande famille et seule fille de la fratrie de pompiers et secouristes. Seulement voilà, Chastity en a marre d'être juste la bonne copine et aimerait trouver l'homme de sa vie pour se marier et avoir des enfants. Un jour, elle rencontre Rayan, un chirurgien très regardé de la gente féminine. Elle pense qu'elle a trouvé celui qu'elle cherchait. Le problème ? Trevor, son meilleur ami de toujours, qui la fait fondre d'un simple regard.
Pour être honnête, je n'ai pas vraiment accroché au personnage de Chastity... Pas mal de choses m'ont un peu tenu à l'écart, comme sa façon de se comporter par moment, digne d'une ado plus que d'une adulte.
Pour le personnage de Ryan... N'en parlons pas longtemps. Lisse, cliché, qui n'a pas éveillé un semblant d'émotions pour ma part.
Trevor, quand à lui, j'ai eu du mal à le cerner par moment... Je n'ai pas toujours vraiment compris ses choix ou ses actions...

Vous l'aurez deviné, je n'ai pas spécialement été emballée par ma lecture qui a pourtant une note de 16 sur livraddict ou une moyenne de 4 étoiles (je me sens seule). Certes, elle a été sauvée par quelques détails, car ce n'était pas horrible non plus. Pour commencer, je vais parler des points négatifs afin de finir par le positif et rester sur cette note plus optimiste. Veuillez ne pas être trop regardant pour cet article, il n'est jamais vraiment facile, surtout au début, de réussir à parler correctement d'une lecture mitigée.
J'ai eu un réel problème avec certains des personnages, comme j'ai pu le dire. Celui de Ryan aura été le pire pour moi. Je me suis demandé pourquoi le mettre dans l'histoire s'il doit donner cette impression. On en devinera forcément la fin, ce qui m'a déçue, même si j'arrive toujours à savoir les fins de ce genre de livre. J'ai trouvé l'histoire longue, parfois ennuyeuse et j'ai eu envie de sauter des pages, mais je me suis retenue. Ryan n'arrivant que tard, il n'y a pas vraiment d'avancée dans la quête de Chastity. Certaines phrases m'auront énervée, comme celle qui dit qu'une « femme doit toujours se préoccuper de son apparence en toutes circonstances »...
Mais, dans ce livre, j'ai aussi vu pas mal de petites choses que j'aurai aimé, avec plus ou moins d'intensité. La première aura été de me retrouver dans une petite ville (ce qui change), où j'y ai retrouvé un côté chaleureux, que j'ai aussi vu lors des réunions de famille. J'ai aimé voir les relations et sentiments différents que Chastity éprouve avec l'un ou l'autre des personnages. Le petit clin d’œil au Seigneur des anneaux tout le long m'aura fait sourire (j'adore ces films presque autant que Chastity). La petite intrigue du harcèlement m'aura permis de m'accrocher un peu au livre car je voulais savoir qui faisait ça. Certains moments auront rempli d'amour mon petit cœur. Vous savez, ces moments clés qu'on devine très vite, mais qu'on cherche quand même dans le livre, ces moments où la révélation de l'amour frappe. Ces moments positifs auront pesé plus lourd que le reste, mais n'ont pas, non plus, réussi à tout sauver pour moi.
Pour ce qui est de la fin, elle m'a plu, je l'ai trouvé belle, elle m'a réchauffé le cœur, mais j'ai trouvé l'épilogue un peu « bâclé », pas développé et survolé... C'est dommage.

J'ai déjà lu des romans de Kristan Higgins, je sais qu'elle utilise pas mal de clichés, mais il y en a souvent dans ce genre de roman. J'ai juste trouvé que ça manquait un peu de contenu en fait... Je m'excuse auprès de ceux qui ont aimé, mais tout ceci ne reste que mon avis personnel. Il y a beaucoup de répétitions, de schémas qui se répètent. Elle n'a pas réussi à me transmettre les émotions du livre. Je n'étais peut-être pas au meilleur moment dans ma vie pour le lire.

Pour résumer, c'est une lecture légère avec quelques clichés, mais des moments d'émotions comme on en cherche dans ce genre de livres. Une lecture sympa, mais pas exceptionnelle.


Une lecture plutôt sympa !