lundi 28 août 2017

Le Seigneur des anneaux, tome 1, La communauté de l'anneau - J. R. R. Tolkien

Auteur : J. R. R. Tolkien
Série : Le Seigneur des anneaux
Tome : 1
Éditions : Folio junior
Parution : 2007
Pages : 718
Genre : Fantasy

"Dans les vertes prairies de la Comté, les Hobbits, ou Semi-hommes, vivaient en paix... Jusqu'au jour fatal où l'un d'entre eux, au cours de ses voyages, entra en possession de l'Anneau Unique aux immenses pouvoirs. Pour le reconquérir, Sauron, le seigneur ténébreux, va déchaîner toutes les forces du Mal... Frodon, le Porteur de l'Anneau, Gandalf, le magicien, et leurs intrépides compagnons réussiront-t-ils à écarter la menace qui pèse sur la Terre du Milieu ?"


"Un Anneau pour les gouverner tous, un Anneau pour les trouver, un Anneau pour les amener tous, et dans les ténèbres les lier."


J'ai lu, en livre audio, Bilbo le Hobbit il y a quelques temps. J'avais entendu parler de la différence entre l'oeuvre de base et les films, dont je me suis rendue compte lors de ma lecture. Je voulais savoir s'il en était de même pour cette trilogie. Adorant cet univers que je ne connaissais qu'en film, je voulais savoir ce qu'il en était du livre.

Me voilà embarquée pour une grande et périlleuse aventure extrêmement importante aux côté de Frodon, jeune Hobbit. Il se voit confier l'Anneau ultime de Sauron, Seigneur des ténèbres, qui n'a pour but que de gouverner tout ce qui peut exister au sein de la Terre du Milieu. Mais dans cette lourde tâche, souvent un fardeau pour ce semi-homme, Frodon ne sera pas seul. Il aura à ses côtés, trois autres Hobbits, un elfe sylvain de la forêt noire, un nain, un grand magicien et des hommes. Chacun ayant pour but de protéger et guider le porteur de l'Anneau dans sa quête pour le détruire. Bien sûr, le Seigneur des Ténèbres n'a pas l'intention de leur faciliter la tâche.

Les personnages sont nombreux, et pas forcément tous vraiment décris en profondeur. Je ne suis pas emballée par le personnage de Frodon. Il me laisse clairement de marbre. Pour les Hobbits, Sam me paraît le plus touchant. Il ne comprend pas encore le rôle qu'il a à jouer dans cette épopée, mais ça ne l'empêche pas d'avoir du cœur et de réagir avec ses émotions. Aragorn est un personnage qui a tellement de choses cachées dans son passé, un personnage torturé qui a dû voir ou vivre de terribles choses que l'on veut découvrir. Il a un fort caractère et agit avec noblesse et réflexion, on ne peut que développer de l'attachement pour ce personnage. Là où je suis restée sur ma faim, c'est sur mon cher Legolas, que j'adore énormément dans les films, mais qui me paraît bien plus encré dans son peuple (même si j'adore réellement les elfes, leurs coutumes et tout ça) et à l'écart dans ce roman. J'espère qu'il aura une place plus importante dans les tomes suivant ! J'aime cependant que malgré la différence de leurs peuples et des querelles qu'ils peuvent entretenir, je puisse ressentir cette notion d'équipe, presque de famille par moment, entre ces personnages.

L'univers est extrêmement bien construit, avec des descriptions qui peuvent parfois être très longues et perdre un peu le lecteur (la signature de Tolkien), mais qui donne cette image, presque comme dans un film, dans votre tête. Je reconnais cependant que pour ce tome, le temps que tout se mette vraiment en place, il ne faut pas être pressé. Il faut dire qu'il y en a des heures de lectures, n'est-ce-pas ? J'ai aimé, ayant vu les films, découvrir des scènes que je ne connaissais pas, et avoir cette sensation de petits moments de réactions spontanées.

Là ou je trouvais Bilbo le Hobbit plutôt accessible, je me suis rendue compte que pour ce roman, j'avais l'impression d'une écriture plus complexe, plus nuancée, avec des enjeux politiques, de morale, mais également la notion d'amitié ou encore de loyauté. Il n'y a pas vraiment de bien ou de mal, mais parfois un entre-deux, des tentations, des combats contre nous-mêmes, face à cet anneau plein de promesses de pouvoir. Je pense qu'il y a encore plus à découvrir pour quelqu'un qui a l'habitude de ce genre de roman. Mais si les aventures ne vous font pas peur, si les grottes aux attaques de gobelins ou si les paysages verdoyants vous tentent, alors foncez ! 

Pour résumer, j'ai aimé les décors décris avec autant de précision, même si ça peut parfois paraître long. J'ai aimé l'univers et la sensation d'aventure et d'entraide, mêlées de méfiance, au sein de ce petit groupe. J'ai aimé avoir des scènes qui n'existent pas dans le film et avoir cette petite sensation de découverte. Je lirai la suite.


Un univers magnifique ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire